Le tourisme d’affaires – EVENIDA Biarritz

 

Les rencontres sont rares en ce moment et c’est avec bonheur que la section de BTS Tourisme 2ème année a pu recevoir une professionnelle du tourisme au lycée hôtelier de Biarritz ce jeudi 19 novembre, Carole Lamothe la directrice de l’agence EVENIDA agence de DMC (Destination Management Company) basée à Biarritz.

Carole a pu partager avec les étudiants le quotidien bien sombre de son entreprise en temps de COVID mais aussi les méthodes de travail d’une agence travaillant exclusivement dans le tourisme d’Affaires.

Les temps sont durs pour le tourisme d’affaires

Voilà 9 mois que l’agence est à l’arrêt. Carole ressent un sentiment d’impuissance et d’abandon qui ne pousse pas à l’optimisme. Les 3 groupes reçus en septembre ont redonné un peu d’espoir, mais vite anéanti à l’occasion du 2ème confinement. Une entreprise saine, de la trésorerie, un changement de locaux permettront à Carole de tenir le coup. Mais Carole envisage une diversification de son activité pour pouvoir repartir quand le feu vert sera enfin donné, pas avant la fin de l’année 2021 en ce qui concerne le tourisme d’affaires … Un réduction de ses charges est inévitable (changement de locaux…).

L’agence EVENIDA « haute couture des DMC »

Le savoir faire de l’agence est basé sur la connaissance du territoire et ses réseaux plus particulièrement au Pays basque sud , Navarre, Bardenas, l’expérience terrain et un certain nombre d’exclusivités : dormir dans le parc naturel des Bardenas, atelier avec un chef de cuisine meilleur ouvrier de France…

L’agence attache un soin particulier dans le choix de ses prestataires et est particulièrement réactive car elle répond sous 48h aux demandes des porteurs d’affaires (principalement hôtels) , les réseaux sociaux et le bouche à oreille. Le taux de transformation des dossiers varie entre 30 % et 35 %.

La connaissance du client est aussi un indispensable afin de bâtir des propositions sur mesure et toujours réinventées.

Merci à Carole pour avoir partagé son expérience et ses inquiétudes en espérant pour elle un avenir bien meilleur…

Rémi Behey